22. 04. 30
posted by: Jean-Luc Aucouturier
Affichages : 778

Les « coupeurs de feu » sont sollicités pour soulager et par conséquence favoriser les auto-guérisons pour de nombreux cas, zona, brûlure, démangeaisons, herpès, chimio, tendinites, ... Dans leurs protocoles, ils utilisent des prières, invocations de saints, d'anges, souvent liés à des croyances religieuses. La pratique du Reiki n'est rattachée à aucun dogme ou croyance religieuse, et ne fait appel à aucune prière ou invocation, même si malheureusement certains praticiens relient à tord le Reiki à un mouvement religieux, mais ceci est une autre question... L'unique "prière" en Reiki est de pratiquer "pour le bien de l'autre, pour le bien de tous, et en harmonie avec l'Univers". 

Souvent le « coupeur de feu » prend le "mal" et se trouve ensuite fatigué, alors que la personne traitée se porte mieux, ce sont pour la plupart des « magnétiseurs ». La pratique du Reiki ne consiste pas à prendre sur soi le mal de l'autre, mais à se « connecter » à l'énergie universelle, qui va alors circuler entre praticien et personne traitée, le « mal » ne se déplaçant pas de l’un vers l’autre mais est éliminé par cet énergie. Le praticien n’en a la plupart du temps qu’un ressenti, qui est évacué. Après un soin Reiki, le donneur comme le receveur se trouvent donc tous deux ressourcés.

Ce qui rapproche les "guérisseurs" des praticiens de reiki, outre que ce sont des « énergéticiens », c'est l'humilité.

Par ailleurs le Reiki est une méthode "holistique". A ce titre il va aussi agir à "l'origine" du mal, comme dans le cas d'eczéma et autres symptômes dont les causes sont parfois profondes. Ainsi, dans les cas de de brûlure, d’eczéma, de dermatite ou de tout autre problème de peau, en agissant rapidement l'action sera locale mais aussi sur l'ensemble, agissant sur les causes éventuelles, et favorisant la guérison tant physiquement qu'à un niveau plus profond en soi, émotionnel, psychique et spirituel. Les pratiques holistiques ont cet avantage qu'un simple traitement local n'aura pas.

Le Reiki Usui est une pratique énergétique complémentaire. Un traitement débuté sur ordonnance d’un médecin doit être poursuivi au cours d’un traitement Reiki, quel qu'il soit, ce dernier ne doit en aucun cas se substituer au traitement prescrit.

N'hésitez pas à me contacter pour plus vos questions et remarques... 

Un exemple témoignage d’un praticien en auto-traitement reiki: « La main passée sous l'eau froide, la douleur persistait méchamment. J'ai donc fait du Reiki pendant deux à trois minutes sur ma main. Pendant le traitement la chaleur était intense puis, au bout de dix minutes je n'y pensais même plus. Moins d'une heure après, faisant la vaisselle à l'eau bien chaude, je me suis rappelé que je m'étais brulé et que j'aurais dû en ressentir la douleur fortement. La couleur de ma main était identique à celle non brulée, les cloques avaient disparues ne laissant que de vagues traces. Le lendemain on ne voyait plus rien. »

21. 10. 20
posted by: Jean-Luc Aucouturier
Affichages : 1335

Bibliographie scientifique sur le Reiki

Dans les revues scientifiques à comité de lecture on peut trouver un certain nombre d'articles sur les pratiques alternatives à la médecine conventionnelle. Les effets du Reiki et d'autres pratiques y ont été étudiés. La liste qui suit est exhaustive, et les articles y sont regroupés en quelques thèmes.

 

Les effets du Reiki Usui
21. 10. 10
posted by: Jean-Luc Aucouturier
Affichages : 925

Quel est l'efficacité démontrée de la pratique du Reiki ?

Le Reiki a fait l’objet d’études scientifiques dans un certain nombre de pays étrangers (USA, Australie, Brésil, Italie, pour n’en citer que quelques-uns) afin d’en déterminer les effets de façon sûre. La recherche dans le domaine de l’imposition des mains a déjà depuis plusieurs années validé l’utilité du Reiki parmi quelques autres techniques de guérison.

Reiki et chakras
21. 12. 08
posted by: Jean-Luc Aucouturier
Affichages : 695

Les praticiens Reiki utilisent les 7 chakras principaux comme une base fondamentale de leurs soins. 

Le Reiki est une forme de soin énergétique qui vient du Japon. Apprendre à utiliser le Reiki, c'est ressentir et canaliser l’énergie universelle qui parcourt tout être, et utiliser cette énergie pour se soigner soi-même ou les autres en prenant part à une initiation Reiki dans laquelle un maitre éveille un élève à l’énergie Reiki.

Les Chakras, eux, viennent de la tradition hindoue et ont une place prépondérante dans le bouddhisme et dans les traditions yogiques. Les Chakras principaux et secondaires constituent une partie du système énergétique souvent appelé le corps subtile avec l’énergie Kundalini qui, une fois éveillée, les parcours et les active.

Bien que l'on puisse trouver cela déroutant au premier abord, le Reiki et le système des chakras ont plus de choses en commun que ce qu’il n’y parait.

Depuis que le Reiki a été découvert, il a toujours utilisé le concept de centres énergétiques qui permettent à l’énergie vitale, connue sous le nom de Ki (ou Chi), de circuler à travers le corps. Dans la tradition japonaise d’origine, ces centres sont appelés des « tandens ». Les chakras et les tandens sont très clairement deux interprétations différentes de la même chose. Fondamentalement, ce sont des points qui régulent le flux d’énergie. S’ils sont bloqués ou en mauvaise état, l’énergie ne peux circuler librement ce qui se traduit par des dysfonctionnements pathologiques divers, physiques, émotionnels et/ou psychiques.

De nombreux praticiens Reiki utilisent le terme de chakras plutôt que tandens, d'autres encore utilisent celui de "centres énergétiques". Les chakras fournissent une carte énergétique plus précise du corps, permettant au praticien de mieux concentrer son énergie là où il y en a besoin. Dans les soins énergétiques l’accent est mis sur les sept chakras principaux, repartis au long du torse et de la tête, et qui sont les foyers énergétiques des méridiens, ou lignes énergétiques, bien connus en médecine chinoise, qui parcourent le corps. Les chakras secondaires sont des centres plus petits situés là où les méridiens se croisent. Le soin des chakras aide à concentrer le traitement physique, émotionnel, psychique ou spirituel. Chacun des sept chakras est associé à des aspects de notre bien être, en particulier mental. Un praticien reiki ayant étudié le système des chakras peut utiliser les symptômes physiques comme émotionnels pour déterminer sur quel(s) chakra(s) un blocage, excès ou faiblesse, est susceptible de se situer, et ainsi se concentrer dessus. Ainsi il est plus facile de comprendre en quoi le reiki est une méthode holistique qui ne s'attache pas qu'aux seuls symptômes.   

Les chakras sont considérés comme des centres d’énergie qui influencent notre être à bien des niveaux. Lorsqu’un de ces centres est déséquilibré par suite d’un blocage, cela peut produire des maladies physiques. Si l’un d’eux est en excès ou inversement trop faible, des signes vont commencer à signaler que ce chakra n’est «pas en rythme» et qu’il doit être  rééquilibré.

Chaque Chakra est associé à différents éléments, couleurs, aliments, et asanas (postures du yoga). Plusieurs méthodes reposent sur les chakras, telles que méditation, yoga, utilisation de pierres, alimentation associée aux chakras, aromathérapie, etc... L’incorporation de ces pratiques dans la vie quotidienne, en accompagnement d’un traitement Reiki, peux accélérer le processus de soin d’une personne.

Descriptif des différents chakras : Chakras et Reiki